Territoire mobile

Atelier Le territoire

workshop: Phillipe ROBERT,
rencontre avec BASSERODE.

« Déambulations dans un espace nomade » Kenneth WHITE.

« Aux premières présentations je diffuse de brèves séquences vidéo mises en en boucle ou j’apparais à chaque fois dans un lieux différent une valise à la main. J’allume un feu à l’intérieur, le laisse se consumer puis referme la valise avant de disparaître et ainsi de suite…"

Une des séquence de la boucle finale

Contrarier l’étymologie par le geste:
Le voyage d’un foyer et le va-et-vient répété de la même action toujours en différents lieux.
L’acte immuable s’inscrit, alors que les lieux s’effacent dans la répétition.
Dans le contexte des lieux publiques ou les séquences étaient tournées l’action devenait insolite et décalée.

L’épiphénomène et la sensation d’un espace immense.
Aux dernières présentations, je pose la valise ouverte au sol, au centre de la pièce encore imprégnée de l’odeur du feu de bois, avec les reste des cendres au milieu.
A sa verticale, au plafond, l’effet de profondeur concentrique d’un disque dessiné à la suie ressemble à une voûte.
La petite trace circulaire laissée par le foyer au fond de la valise au sol, dans l’axe de « la grande voûte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.